Introduction

Le dictionnaire nous dit qu'une erreur judiciaire est "une erreur de fait commise par une juriction de jugement dans son appréciation de la culpabilité d'une personne poursuivie." Cela signifie qu'une juridiction en deuxième instance ayant connaissance de cette erreur, doit la neutraliser. Une erreur judiciaire implique une condamnation prononcée a tort contre un innocent, donc un préjudice moral plus ou moins important, voire physique si les conditions de détentions sont dures (cf : Monsieur Alain Marécaux de l'affaire Outreau). Dans ce TPE, nous vous montrerons pourquoi nous pouvons considérer l'affaire Calas comme une erreur judiciaire, en rappelant les faits, les conséquences et le dénouement de l'affaire Calas, puis, dans une deuxième partie, nous comparerons cette affaire avec l'affaire d'Outreau, en rappelant les faits, puis en expliquant les différences et les points communs de ces deux affaires, qui sont des erreurs judiciaires a deux époques différentes.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×